Qui sommes-nous?
Vision générale
Ce que nous voulons
Actualités-Débats
Club Ecologie et Liberté

Qui sommes-nous ?

Les grands axes

Mais, il ne sert rien de vouloir d馭endre l'Ecologie Politique, si au pr饌lable on n'a pas mis en place des moyens qui desserrent l'騁au nous emp鹹hant d'agir. L'Ecologie Politique, c'est donc d'abord la volont que la France et l'Europe se donnent les moyens de pouvoir r饌liser les objectifs : r馘uire la mondialisation, les hyper concentrations, de rapprocher le citoyen de la d馗ision, de promouvoir un autre type d'am駭agement du territoire, etc...

En r駸um, nous pouvons dire que la CEI est caract駻is馥 par :

=> Le refus de se laisser dominer par les exigences 馗onomiques

La CEI est pratiquement le seul mouvement dont la volont d'饕ranler toutes les formes d'馗onomisme et de productivisme soit l'axe dominant de son action. Pour elle, nous l'avons vu, la valeur de l'馗ologie est la fois le symbole de la valeur de ce qui n'est pas quantifiable, mesurable, m馗anisable ; l'馗ologie fut le r騅駘ateur du caract鑽e n馮atif et m麥e catastrophique des syst鑪es productivistes qui pouvaient par ailleurs avoir des aspects suffisamment int駻essants pour faire croire que leur bilan 騁ait positif. L'馗ologie fut le r騅駘ateur du fait que les m馗anismes de ces syst鑪es portaient atteinte aux aspects humains, ce qui rel钁e de la Qualit et non de la Quantit ; 駘iminaient progressivement toute prise en compte, toute possibilit de recherche de la Beaut.

La CEI est en fait, la seule organisation politique incarnant la volont de lutter pour que les diff駻ents peuples du monde et leur Etat soient capables de matriser l'ensemble des ph駭om鈩es 馗onomiques les concernant. Elle est en cons駲uence, la seule organisation politique affirmant clairement sa volont de lutter contre le ph駭om鈩e de mondialisation 馗onomique, et qui propose tous les niveaux, des mesures le permettant plus ou moins progressivement. C'est la seule organisation politique ayant clairement affirm son intention de faire r馭ormer l'essence m麥e des Trait駸 de l'Acte Unique, de Ma舖tricht et d'Amsterdam , et affirm 馮alement que les parties contest馥s de ces trait駸 devront 黎re volontairement ignor馥s et transgress馥s par les gouvernements, et en particulier par le gouvernement fran軋is.

=> Un autre type d'Am駭agement du territoire, c'est--dire une inversion du vaste mouvement de concentration qui aboutit partout dans le monde des m馮alopoles inhumaines, au prix de la d駸ertification rurale.
Cela implique donc une vision d馗oncentr馥 de la r駱artition spatiale des activit駸, des 駲uipements et des hommes, c'est dire : d'une part, une autre conception du monde rural qui tienne compte de la qualit des aliments produits et maintienne en milieu rural une part plus importante de la population, et d'autre part, une autre conception des villes. Les villes doivent 黎re recentr馥s sur leur rle essentiel, favoriser les rencontres, permettre et d騅elopper des liens sociaux et culturels.( Les diff駻entes dimensions urbaines peuvent d'ailleurs correspondre des pond駻ations diff駻entes des besoins de la population ). Cette conception de la ville, bas馥 sur la rencontre et les liens sociaux est incompatible avec les dynamiques urbaines issues des croissances urbaines acc駘駻馥s, issues de l'organisation sp馗ialis馥 de l'espace.

=> Le d騅eloppement, l o c'est possible, de toutes les formes d'autonomie politique (souverainisme et r馮ionalisme) et d'autonomie 馗onomique. La valorisation de toutes les formes d'exercice de l'autorit qui vient d'en bas (maintien des petites communes et 駘argissement de leurs comp騁ences, principe de subsidiarit). :

=> Une conception de l'Etat bas馥 sur l'id馥 que l'Etat est fait pour prot馮er les faibles contre les forts avec: -le maintien et le d騅eloppement de la protection sociale -le maintien et le d騅eloppement de services publics intelligents.

=> La CEI est donc caract駻is馥 enfin par la volont de se donner les moyens de d馭endre l'馗ologie, par la volont de lutter pour l'馗ologie en sortant des bonnes intentions, des v忖x pieux, en proposant des moyens, des politiques pour pouvoir r馥llement d馭endre l'馗ologie autrement qu' reculons. Construire une France, une Europe, o l'on puisse vivre mieux en consommant moins, exige des changements, des choix tr鑚 importants. Ces choix impliquent des investissements massifs, une masse consid駻able d'heures de travail ; ces choix ne sont pas des solutions de facilit courte vue et posent nous le savons d'駭ormes probl鑪es. Notre " Manifeste pour l'Autre Politique " montre en quoi cette volont passe d'abord par le desserrement de l'騁au et par cette " Autre Politique ". Tous ces moyens vont rendre possible d'une part, des politiques 馗ologiques, des politiques de justice, rendre possibles des comportements 馗ologiques de la part des citoyens et r馘uire les d馮radations directement engendr馥s par les grandes 騅olutions actuelles.