Qui sommes-nous?
Vision générale
Ce que nous voulons
Actualités-Débats
Club Ecologie et Liberté

Vision générale

Charte de la Conf馘駻ation des Ecologistes Ind駱endants

Une plan鑼e mieux prot馮馥 dans un monde plus solidaire

 

SOMMAIRE

- Les multiples laboratoires de l'馗ologie, rle des hommes et des associations
- De la n馗essit d'une 馗ologie politique ind駱endante
- Pr駸erver la biodiversit
- Le d馭i d駑ographique, principal d馭i 馗ologique de notre 駱oque
- La logique 馗ologique, alternative la logique productiviste
- Respecter les identit駸 politiques au niveau europ馥n et mondial
- Pr駸erver et promouvoir le principe d'autonomie
- La technologie et la recherche scientifique
- Pour une conception 馗ologique de l'am駭agement du territoire
- Des transports au service de l'homme
- Donner une activit tous pour vivre et travailler
- D騅elopper des alternatives la production agricole intensive et aider l'agriculture 馗o- biologique
- Nature
- Animaux
- Le respect des diff駻ences
- L'馗ologie :l'humanisme du XXIー si鐵le
- Sant et protection sociale
- Les raisons d'exister de la Conf馘駻ation des Ecologistes Ind駱endants

 

PRESENTATION

Des hommes, sociologues, savants, penseurs, scientifiques, po鑼es, utopistes parfois, mais aussi des hommes de terrain et des hommes de c忖r, essaient depuis longtemps d'avertir, de r馗oncilier, d'aider, de changer la soci騁. On ne dira jamais assez ce qu 'on leur doit.

Les multiples laboratoires de l'馗ologie, rle des hommes et des associations :

Depuis plus de vingt ans, des milliers d'associations et d'organismes, dans les secteurs les plus divers et dans tous les pays, font un travail de laboratoire et d'expertise dont l'un des exemples -parmi d'autres - a 騁 tr鑚 mal compris et mal r馗up駻.

Des exp駻iences innombrables ont 騁 men馥s de mani鑽e pragmatique et scientifique dans des domaines aussi divers que la sant, la botanique, la pharmacologie, l'agriculture, les 駭ergies alternatives, l'馗onomie, la protection des milieux, les transports, la r馼abilitation de l'environnement, la vie en soci騁, l'habitat

Ce n'est pas le pouvoir qui int駻esse l'馗ologie politique. Forte des recherches qui ont 騁 men馥s, s'appuyant sur l'exp駻ience acquise, elle entend simplement aider pr駸erver, de toutes ses forces, le droit vivre des g駭駻ations actuelles et des g駭駻ations futures. Elle revendique sa place dans les sph鑽es d馗isionnelles pour que plus rien ne se fasse d駸ormais sans que l'馗ologie ne soit au c忖r des r馭lexions mener et des d馗isions prendre.

PREAMBULE

L'effet de serre, la disparition de la couche d'ozone, les pluies acides, la d馭orestation, la pollution des nappes phr饌tiques, la d駑ographie galopante, sont caract駻istiques de l'aggravation de la crise 馗ologique.

 

De la n馗essit d'une 馗ologie politique ind駱endante :

Le chmage, le d駸駲uilibre croissant entre le Nord et le Sud, la sur concentration urbaine, la mont馥 des int馮rismes mettent en relief l'incapacit des hommes nouer entre eux des rapports harmonieux.

La combinaison et l'accentuation de cette crise sociale et 馗ologique l'馗helle mondiale refl鑼ent l'incapacit des gouvernements g駻er la plan鑼e.
L'馗ologie politique se doit de pr駸enter une alternative de soci騁 bas馥 sur le respect de la vie, le droit l'autonomie, la solidarit.
C'est dans cette optique que la Conf馘駻ation des Ecologiste Ind駱endants propose aux associations, groupes ou individus de la rejoindre en adh駻ant la pr駸ente charte.

 

Pr駸erver la biodiversit :

Notre plan鑼e est malade des exc鑚 de la r騅olution industrielle dont est responsable une minorit de pays riches. Ces exc鑚 ont une r饌lit : nature expuls馥, paysages alt駻駸, rivi鑽es et nappes phr饌tiques pollu馥s, syst鑪es vivants contamin駸, diversit 馗ologique appauvrie et standardis馥, mati鑽es premi鑽es gaspill馥s

La Conf馘駻ation des Ecologistes Ind駱endants r饌ffirme :

- L'environnement, c'est la fois le milieu naturel, l'insertion de l'homme dans ce milieu, le milieu humain et le patrimoine de l'humanit.
- Le droit la vie est un droit naturel commun tous les 黎res vivants.
- L'homme n'est que locataire de l'馗osyst鑪e qui a permis son 駱anouissement.
- Les ressources naturelles, sous leur forme animale, v馮騁ale et min駻ale doivent faire l'objet d'une utilisation sobre et d'une r駱artition 駲uitable entre les diff駻ents pays du Nord et du Sud.

Elle proclame :

- Qu'un droit international de l'environnement pour prot馮er les g駭駻ations futures est n馗essaire.
- Qu'il incombe aux Nations Unies d'ajouter leurs pr駻ogatives, le droit l'ing駻ence 馗ologique contre tout Etat qui refuserait d'appliquer les conventions relatives la protection de l'environnement.

 

Le d馭i d駑ographique, principal d馭i 馗ologique de notre 駱oque :

L'augmentation de la population mondiale se chiffre aujourd'hui un milliard d'individus tous les dix ans. Cette croissance d駑ographique est incompatible avec une gestion 馗ologique de la plan鑼e.
La Conf馘駻ation des Ecologistes Ind駱endants se prononce pour toutes les formes d'action permettant une meilleure matrise de la d駑ographie.
Elle d駭once notamment, la mont馥 des int馮rismes religieux, favoris駸 par la paup駻isation du tiers-monde hostile toute forme de r馮ulation des naissances.
Elle r饌ffirme son choix pour une organisation laque et d駑ocratique des Etats souverains.
Elle consid鑽e que la matrise de la natalit passe notamment par l'information, l'馘ucation, la scolarisation des femmes dans le tiers-monde, condition indispensable l'馮alit des sexes, et par le rel钁ement du niveau de vie et de protection sociale des pays du Sud.

 

La logique 馗ologique, alternative la logique productiviste :

La crise 馗ologique trouve son origine dans les logiques 馗onomiques et sociales qui guident les soci騁駸 humaines.

La gestion 馗ologique de notre soci騁 passe par la remise en cause du mode de production et de consommation qui s'est impos sur la plan鑼e : le productivisme. Le productivisme est une m馗anique folle qui oblige chaque individu, chaque collectivit vivre dans un 騁at de guerre permanent. La recherche du profit et de la croissance tout prix a pouss jusqu' l'absurde la division sociale du travail l'馗helle mondiale.
Dans ce contexte de mondialisation de l'馗onomie, le progr鑚 technique n'est plus au service de l'homme. Il d饕ouche sur la g駭駻alisation du chmage et des pollutions, la sur concentration urbaine, la standardisation culturelle, la mont馥 des int馮rismes et des nationalismes.

La Conf馘駻ation des Ecologistes Ind駱endants oppose la logique du productivisme la logique 馗ologique, fond馥 sur une gestion 馗onome des ressources, la solidarit, le respect des identit駸 r馮ionales.

Face la d駘ocalisation g駭駻alis馥 des productions et des hommes, la Conf馘駻ation des Ecologistes Ind駱endants prne un d騅eloppement des 馗hanges mondiaux qui prenne en compte l'identit et le niveau de d騅eloppement de chaque groupe de pays. Dans le cadre europ馥n, cela passe par un protectionnisme 馗ologique bien compris, c'est--dire non 馮oste, respectueux de la sant des personnes et des terres, de l'emploi, des cultures r馮ionales.
Le projet 馗ologique rompt avec le mythe de la croissance. Toute croissance qui n'int鑒re pas le cot de la pollution, des accidents et des maladies, est une absurdit 馗onomique.
C'est pourquoi la Conf馘駻ation des Ecologistes Ind駱endants est porteuse d'un projet 馗onomique qui veut substituer la croissance quantitative l'accroissement de la qualit de la vie, gr稍e la production de marchandises durables, non polluantes et recyclables.

 

Respecter les identit駸 politiques au niveau europ馥n et mondial :

Tchernobyl a montr que la pollution n'avait pas de fronti鑽es.

Une autre organisation de l'馗onomie pr駸uppose des structures d'arbitrage au niveau international, europ馥n, national, r馮ional, qui combinent le respect de r鑒les communes tous et l'identit des peuples et des individus ;

La Conf馘駻ation des Ecologistes Ind駱endants se prononce :
- au niveau national : pour le renforcement des structures de r馮ulation pacifique des conflits politiques, 馗onomiques, 馗ologiques, par un renforcement et une extension des pr駻ogatives des Nations Unies. Cela passe notamment par la suppression du droit de veto des superpuissances au Conseil de S馗urit, afin que soit enfin appliqu le principe " Un Etat, une voix ".
- au niveau europ馥n : pour la construction d'une Europe Conf馘駻ale o les chefs d'Etat souverains prennent les d馗isions qui s'imposent dans le domaine 馗onomique, 馗ologique, social, commercial, scientifique.
- Au niveau national : pour une France o le gouvernement et le Parlement, 駘us d駑ocratiquement, gardent leur enti鑽e autonomie de d馗ision, o toute l馮islation caract鑽e international ne puisse 黎re que le fruit d'une d馗ision librement consentie.
- Au niveau r馮ional : pour des r馮ions disposant en mati鑽e 馗onomique, fiscale, sociale, 馗ologique, d'un v駻itable pouvoir, vecteur du d騅eloppement d'identit駸 馗onomiques et culturelles fortes. Le d騅eloppement doit s'op駻er dans le cadre d'un am駭agement du territoire d馗id l'馗helle nationale, en concertation avec les collectivit駸 locales, notamment par l'utilisation du referendum d'initiative locale et par l'instauration de contre-pouvoirs, y compris au niveau communal. En application du principe de subsidiarit, toute d馗ision concernant la redistribution des pr駻ogatives des collectivit駸 territoriales ne pourra se faire qu'apr鑚 exp駻imentation.

 

Pr駸erver et promouvoir le principe de l'autonomie :

Le recours syst駑atique au march mondial pour la satisfaction des besoins sociaux, l'installation d'unit駸 de vie g饌ntes ( grands hpitaux, grandes universit駸, etc), l'uniformisation des modes de vie, engendrent une nouvelle organisation de l'espace et des rapports sociaux. Cette nouvelle organisation est source de pollution, de gaspillage, d'allongement de la dur馥 et du cot du transport des hommes et des marchandises.

La Conf馘駻ation des Ecologistes Ind駱endants consid鑽e que la vitalit d'un groupe social passe par sa capacit penser et g駻er son quotidien. Elle affirme la n馗essit du rapprochement producteurs/consommateurs, de l'autonomie culturelle des communaut駸, de la matrise de l'馗onomie par les acteurs sociaux.

 

La technologie et la recherche scientifique :

L'autonomie passe notamment par la r-appropriation au service des hommes du progr鑚 technologique.

Dans le domaine de l'駭ergie, la promotion d'une soci騁 garante des autonomies r馮ionales de d騅eloppement, respectueuse des 駲uilibres de la nature et de l'avenir des g駭駻ations futures, passe par une sortie du programme nucl饌ire. Cette sortie, n'acqu駻ra sa cr馘ibilit que si la recherche scientifique et la technologie sont mobilis馥s pour donner toute leur efficacit aux 駭ergies alternatives et renouvelables que sont le solaire, l'駮lien, l'hydraulique, le g駮thermique, la fili鑽e bois, la biomasse

 

Pour une conception 馗ologique de l'am駭agement du territoire (馗ologie = 駲uilibre) :

L'actuelle mondialisation des 馗hanges accentue, en France et en Europe, la concentration spatiale des activit駸 et des hommes qui a pour cons駲uence la d駸ertification des campagnes et les exc鑚 de la croissance urbaine. L'am駭agement du territoire en France, depuis 30 ans a abouti la ruine du petit commerce, de la petite agriculture, de l'artisanat, des PME, mines d'emploi et de d騅eloppement local.

La Conf馘駻ation des Ecologistes Ind駱endants refuse une telle conception de l'am駭agement du territoire, qui concentre les activit駸 de production, g駭鑽e de nouvelles exigences de consommation et induit une urbanisation d騅oreuse d'espace.

La conception 馗ologique de l'am駭agement du territoire repose sur la n馗essit d'un mode de consommation moins vorace en 駭ergie, en mati鑽es premi鑽es, qui s'appuie sur des r馮ions aux identit駸 culturelles affirm馥s et l'馗onomie diversifi馥. " Tout ce qui est petit et l'馗helle humaine est facteur d'駲uilibre et de convivialit ".
Nous nous proposons pour le r鳬quilibrage en faveur du monde rural et des villes moyennes. A l'int駻ieur des grandes m騁ropoles, l'am駭agement du territoire passe par la remise en cause de la sp馗ialisation de l'espace en mati鑽e de logement, de travail, de loisir, qui multiplie les d駱lacements obligatoires et augmente les pollutions li馥s l'automobile.
Dans le domaine rural, favoriser l'emploi local, maintenir le commerce, l'馗ole, l'artisanat, conserver et restaurer le b穰i ancien, encourager le locatif, aider la cr饌tion de gtes, d騅elopper le maintien domicile des personnes 稟馥s, faire vivre l'agriculture, sont des priorit駸 de la Conf馘駻ation.
Dans le cadre de l'intercommunalit, la commune doit garder le choix de ses options et son entit propre.

 

Des transports au service des hommes

Les transports sont devenus un des principaux vecteurs de l'effet de serre, de la standardisation culturelle, de la destructuration des 馗onomies r馮ionales et nationales. Une conception 馗ologique des transports, c'est d'abord le choix des modes de d駱lacement les moins polluants, en alternative aux mode les plus polluants. C'est aussi choisir les transports collectifs en alternative aux transports individuels (plutt le rail et la voie d'eau que la route ou l'avion).

C'est ensuite une politique d'馗otaxes qui r騁ablit l'駲uilibre entre des marchandises produites selon un cot social et 馗ologique pouvant varier de 1 30.

C'est enfin une politique qui favorise le d騅eloppement des infrastructures r馮ionales plutt que les r駸eaux internationaux ou trans-r馮ionaux et qui, sans refuser les lignes TGV priori, lutte en particulier pour le maintien et l'am駘ioration du maillage ferroviaire.

 

Donner une activit tous pour vivre :

Le chmage de masse est la cons駲uence directe du productivisme. Le productivisme est fond sur la division sociale du travail et la mondialisation des 馗hanges. Il d騁ruit les 駲uilibres naturels, accentue les exclusions et provoque un nivellement social par le bas. Lutter contre la destruction du tissu social n馗essite d'avoir une identit clairement anti-productiviste. Dans cette perspective, la Conf馘駻ation des Ecologistes Ind駱endants agit en visant un triple objectif :
1- En alternance au mondialisme, elle d馭end la th鑚e d'un nouveau protectionnisme 馗ologique qui s'articule autour de l'id馥 : " Halte aux 馗hanges in馮aux. Arr黎ons le pillage des ressources des pays pauvres et privil馮ions des relations commerciales 駲uitables avec les pays qui se dirigent vers une l馮islation sociale et environnementale satisfaisante ".
2- Pour r駱ondre aux immenses gains de productivit provoqu駸 par l'automation, elle propose de d騅elopper o c'est possible, les initiatives et les 騁udes allant dans le sens du partage du travail et des revenus, en socialisant les cots de production par une fiscalit adapt馥. En effet, le travail ne se r馘uit pas l'activit salari馥. Il inclut les t稍hes domestiques, l'activit associative et de formation, les loisirs cr饌tifs, qui sont les cles d'une v駻itable autonomie par le temps choisi. Dans le domaine du partage du travail, l'Etat, dans les entreprises qu'il contrle, doit donner l'exemple. Il faut par ailleurs favoriser les autres formes d'action visant r馘uire le chmage.
3- Elle oppose la logique de la sur concentration urbaine et de la d駸ertification rurale, la logique du " Vivre et travailler au pays ". La d馭ense des productions r馮ionales passe par la taxe au kilom鑼re ajout qui les prot鑒e contre les productions standardis馥s des grandes m馮alopoles europ馥nnes, et la d馭ense du pouvoir d'achat r馮ional par la cr饌tion de bons d'achat r馮ionaux et donc par la valorisation des march駸 r馮ionaux.

 

D騅elopper des alternatives la production agricole intensive et aider l'agriculture 馗o-biologique :

La baisse des prix garantis la production, la mont馥 du mouvement des consommateurs tendent faire prendre conscience au monde agricole des cons駲uences n馭astes de l'agriculture chimique sur l'environnement.
La Conf馘駻ation des Ecologistes Ind駱endants se r駛ouit des initiatives qui visent limiter l'utilisation des engrais, herbicides et pesticides de synth鑚e et d騅elopper des alternatives la production intensive.
La Conf馘駻ation des Ecologistes Ind駱endants consid鑽e cependant que la priorit reste le d騅eloppement de l'agriculture 馗o-biologique par le biais de la recherche et de la formation et par la d騁axation des produits labellis駸 fabriqu駸 localement.
Des centaines de milliers d'hectares sont aujourd'hui en culture biologique. Celle-ci respecte la nature dans sa richesse et dans sa diversit, garantit le got des denr馥s produites, pr駸erve l'humus et la fertilit des sols sans polluer l'eau et les produits alimentaires, pr駸erve la sant des consommateurs et est de ce fait un facteur majeur de la sant publique.

L'implantation de nouveaux r駸eaux de production et de distribution doit 黎re encourag par des primes, des subventions et des d騁axations refl騁ant les 馗onomies r饌lis馥s par rapport aux cons駲uences sur la sant et l'environnement.

 

Nature - Animaux :

Partout, en Europe comme en Afrique, les paysages sont b騁onn駸, d駸ertifi駸 au nom de la rentabilit. La Conf馘駻ation des Ecologistes Ind駱endants affirme : " La Nature appartient au patrimoine de l'humanit au m麥e titre que la culture et les monuments ".
En France, elle agira pour que la pr駸ervation et la requalification des paysages en zone rurale s'imposent comme contrainte 馗onomique au m麥e titre qu'un plan d'occupation des sols en zone d'habitat concentr.
Les contrats de plan Etat-R馮ion doivent pr騅oir une part de cr馘its affect駸 la r馼abilitation des paysages (plantation de haies en zones c駻饌li鑽es et de bocage, entretien des for黎s).

Les animaux doivent cesser d'黎re consid駻駸 seulement comme une marchandise soumise aux caprices et la cruaut des humains. L'abandon d'animaux doit faire l'objet de peines s騅鑽es et syst駑atiques (r騅ision du code p駭al sur ce point). L'abattage des animaux, tant au niveau sanitaire qu'au niveau humanitaire, doit 黎re s騅鑽ement r馮lement et contrl. La vivisection doit 黎re strictement limit馥. Un comit d'騁hique animal, comprenant 50 % de repr駸entant des associations de d馭ense des animaux, sera seul habilit d駘ivrer des autorisations d'exp駻imentation aux hpitaux et aux laboratoires.

Certes l'esprit de la chasse ne doit plus 黎re le m麥e qu'aux p駻iodes o cette activit 騁ait vitale pour l'alimentation des hommes. L'馘ucation doit faire baisser la pression de la chasse sur la soci騁. Il faut repenser la chasse dans ses aspects les plus polluants et les plus cruels. Les chasseurs ne doivent plus 黎re un lobby qui interdit l'espace rural pendant un tiers de l'ann馥 aux autres usagers de la nature. Il n'en demeure pas moins que les chasseurs sont un 駘駑ent essentiel dans le monde rural : ils sont un facteur de r馮ulation de la faune depuis la disparition des grands pr馘ateurs et ils contribuent la d馭ense et l'entretien de la " nature sauvage ". Depuis des ann馥s, les chasseurs ont 騁 des 馗ologistes sans le savoir, ils ont jou ce rle d'馗ologistes : ce sont bien souvent les chasseurs qui ont d馭endu des espaces naturels contre les " b騁onneurs ".
C'est pour cela qu'il faut trouver une conception 駲uilibr馥 de la chasse qui soit l'expression des pr駮ccupations des chasseurs et des pr駮ccupations des 馗ologistes. Cela doit se faire dans une entraide et dans le cadre de rapports amicaux, puisque sur l'essentiel (d馭ense du monde rural, d馭ense de l'am駭agement du territoire, pr駸ervation de la nature), chasseurs et 馗ologistes se retrouvent du m麥e ct de la barri鑽e.

 

Le respect des diff駻ences :

L'駑igr est avant tout un d駻acin. R馭ugi ou travailleur clandestin, il est souvent parti sans avoir vraiment le choix. L'alternative est simple : soit il s'int鑒re en faisant siennes les lois, la morale et les coutumes du pays d'accueil, en perdant du m麥e coup l'essentiel de sa culture, soit il rejoint une communaut qui, au-del d'un certain seuil, tend d騅elopper un ghetto, avec toutes les cons駲uences en termes de conflits ethniques et/ou religieux que cela suppose.

Jamais, dans l'Histoire, des migrations de plusieurs millions d'individus (d'origine et de religion diff駻ente de celle de la terre d'asile) ne se sont traduites par autre chose que des massacres et des drames.

Il faut donc agir la source. N駮colonialisme, famines, surpopulation, dictatures sont les principales causes d'駑igration. Les fili鑽es de travail clandestin, forme moderne de l'esclavagisme, sont un facteur aggravant. C'est donc tout ce qu'il faut combattre.

Les grandes migrations humaines sont la cons駲uence d'駲uilibres rompus. L'馗ologie a pour mission de r騁ablir ces 駲uilibres.

Quant la France, si elle veut rester une terre d'asile pour les plus vuln駻ables, il ne lui faut, ni ouverture excessive, ni fermeture draconienne, mais une juste r馮ulation dans le respect des int駻黎s bien compris des uns et des autres.
Par ailleurs, le d騅eloppement du Tiers-Monde passe notamment par le renforcement des moyens d'action des Organisations Non Gouvernementales.

 

L'馗ologie, l'humanisme du XXIー :

si鐵le Soci騁 de tol駻ance et de respect des opinions, la d駑ocratie fran軋ise se nourrit et s'enrichit de culture laque, factrice d'駲uilibre universel, de tol駻ance et de progr鑚 dans l'avanc馥 des id馥s de libert et d'馮alit, de droits et de devoirs.

L'homme ne peut 黎re r馘uit une fonction de producteur et de consommateur : c'est dans sa dimension d'黎re pensant qu'il pourra pleinement se r饌liser et s'accomplir, dans la soci騁 de convivialit, de fraternit et d'amour que les 馗ologistes ind駱endants entendent construire.

Un id饌l 馗ologiste doit consid駻er la transmission d'un monde viable aux g駭駻ations futures comme le premier et le plus noble des devoirs. Ce qu'il y a d'universellement humain dans l'homme doit 黎re cultiv. La lucidit et la responsabilit sont les conditions de cette 騅olution.
L'esp鐵e humaine doit assumer son avenir terrestre en ne comptant que sur ce qu'elle poss鐡e : sa pens馥, sa volont, sa diversit, sans s'inventer d'alibis ou de mirages. Sa responsabilit doit se traduire en lois applicables, reposant sur les principes de pr騅ention, de prudence, d'indemnisation, de compensation et de participation.
Dans ce contexte, la d駑ocratie reste le moins mauvais syst鑪e de prise de d馗ision collective, quand elle est transparente et s'appuie sur un 騁at de droit au service de l'int駻黎 g駭駻al.

Quant l'馘ucation, si FREINET, STEINER, MONTESSORI et d'autres encore ont ouvert des voies de r馭lexion qui nous font penser que la finalit de l'enseignement ne doit plus 黎re seulement d'apprendre lire, 馗rire et accumuler des connaissances, nous ne devons pas oublier que ces objectifs restent prioritaires.
La persistance de l'illettrisme montre que l'Education Nationale n'a pas les moyens de remplir ces missions, m麥e si son rle dans l'int馮ration communautaire est de plus en plus grand.
Une soci騁 馗ologique permettra l'馗ole de remplir l'ensemble de ces objectifs.
Les Ecologistes Ind駱endants pensent que l'enfant doit devenir un acteur conscient de l'environnement 馗ologique, c'est--dire politique, 馗onomique et social. L'objectif p馘agogique doit s'inscrire dans le d騅eloppement global de la personnalit ; l'enfant doit 黎re consid駻 plusieurs niveaux : mental, affectif, 駑otionnel, m騁aphysique et physique.
La nature et une p馘agogie de la nature doivent entourer l'馗ole.
Formation et environnement constituent en effet le lien entre le pr駸ent et l'avenir. L'馘ucation l'environnement est l'enjeu capital de la soci騁 que nous fabriquons. Elle doit concerner l'ensemble des disciplines scolaires, de la maternelle l'universit.

 

Sant et protection sociale :

Le simple bon sens plaide pour le maintien du syst鑪e de protection sociale fran軋is. L'駻adication du chmage et une nouvelle politique de sant doivent permettre ce syst鑪e de retrouver son 駲uilibre. L'acc鑚 une m馘ecine de qualit doit 黎re garanti tous, quel que soit le statut 馗onomique et social des malades. Un syst鑪e de m馘ecine et de protection sociale deux vitesses ne saurait trouver sa place, malgr l'avanc馥 de la soci騁 duale. Les Ecologistes Ind駱endants consid鑽ent que l'駲uilibre financier de la S馗urit Sociale passe par une refonte profonde de la fiscalit et des cotisations sociales. Parall鑞ement, le syst鑪e actuel de sant doit 黎re modifi. Il convient de r馭ormer rapidement les 騁udes m馘icales. Le corps m馘ical doit 黎re conduit soigner les malades plutt que les maladies. C'est bien le sens du serment d'Hippocrate. Il est essentiel de revaloriser l'entretien personnel et l'examen clinique plutt que les actes techniques anonymes. De m麥e, la pr馭駻ence doit aller aux soins domicile et aux hpitaux dimension humaine et non aux grandes concentrations hospitali鑽es.

Enfin, les th駻apies douces - en tant que traitement pr騅entif du " terrain " - seront syst駑atiquement essay馥s en premi鑽e intention, avant toute m馘ication brutale et massive. C'est l'individu qu'il incombe de prendre en charge sa propre sant.

L'hygi鈩e de vie conforme au respect de la nature humaine fait partie des devoirs de l'馘ucation. Le tabagisme, l'alcoolisme, la surconsommation de m馘icaments, la drogue, ainsi que d'autres facteurs connus de morbidit seront combattus.

La pollution doit 黎re d馗el馥 et traqu馥 la source. La politique de sant publique doit rechercher la pr騅ention des maladies par la mise en place d'enqu黎es s駻ieuses sur le rle pathog鈩e de la pollution industrielle et urbaine, des pesticides et des engrais chimique, du nucl饌ire, de certains m馘icaments iatrog鈩es.

 

 

CONCLUSION

Les raisons d'exister de la Conf馘駻ation des Ecologistes Ind駱endants :

L'馗ologie politique est forte d'un acquit qu'elle est en train de dilapider. Elle n'a pas su garder son autonomie et son ind駱endance face aux forces traditionnelles du champ politique. En Allemagne, en France, en Italie, elle pr駸ide aujourd'hui des ex馗utifs municipaux ou r馮ionaux sans avoir les moyens d'y imposer une rupture avec le fonctionnement ancien. Elle s'appr黎e demain n馮ocier sa participation minoritaire des gouvernements nationaux.
Les id馥s force de l'馗ologie politique risquent ainsi de se transformer en slogans creux, accommodables au gr des exp駻iences gouvernementales.
Paradoxalement, cette crise d'identit intervient au moment o nos id馥s recueillent un 馗ho croissant. Les citoyens sont de plus en plus nombreux refuser le mondialisme et ses corollaires : mis鑽e l-bas, chmage ici. Ils refusent aussi la concentration des activit駸 et des hommes. Ils refusent enfin la lente uniformisation des cultures.
Les partis, de la Gauche la Droite, sont incapables de donner un contenu positif ces " ras-le-bol ". Pour ces partis, la d駘ocalisation des activit駸 et des hommes, la croissance des villes, la d駸ertification des campagnes sont les cons駲uences in駘uctables du progr鑚. La constitution de la Conf馘駻ation des Ecologistes Ind駱endants s'est faite autour d'un double objectif :

1 -Etre le porte-parole de l'馗ologie politique autonome et ind駱endante :

Impr馮n馥 des valeurs du mouvement 馗ologique, la Conf馘駻ation des Ecologistes Ind駱endants refuse toute perspective d'alliance strat馮ique avec des forces politiques de droite ou de gauche qui acceptent le productivisme comme une fatalit. En effet, l'馗ologie politique a vocation rassembler majoritairement les citoyens. Il est suicidaire pour les 馗ologistes d'envisager d'黎re les partenaires minoritaires d'alliances 駘ectorales dont le seul objectif est de phagocyter la radicalit de leur pens馥 et de leur action.

2 - Donner un contenu anti-productiviste au combat 馗ologique :

Les citoyens en ont assez qu'on les oblige vivre comme ils ne veulent pas.
Il nous importe d'駘aborer un v駻itable programme de transition, capable de faire le lien entre les aspirations sociales et profondes et notre vision globale de la soci騁 馗ologiste construire.
Notre volont de rapprocher producteurs et consommateurs, de r騁ablir un 駲uilibre entre la ville et la campagne, de faciliter le rapprochement entre 駘u et citoyens, d'aller vers la suppression des in馮alit駸 et des rapports dominants/domin駸, de d騅elopper les identit駸 r馮ionales, jette les pr駑ices d'une nouvelle soci騁.
Cette soci騁 est celle o les rapports 馗onomiques permettent aux valeurs de convivialit, de beaut et d'amour de devenir prioritaires.

La Conf馘駻ation des Ecologistes Ind駱endants appelle tous ceux et celles qui partagent le m麥e id饌l et le m麥e sens du combat politique adh駻er la pr駸ente charte.